Migrants

migrantifinale1anno_fraLe Projet Migrants/Sicile est né à partir du questionnement de deux religieuses membres de la Commission Justice et Paix dans leur congrégation: elles se demandaient: après le vaste massacre de Lampedusa, que pouvons-nous faire en tant que personnes consacrées pour répondre au cri irrésistible des migrants?

Ce questionnement a trouvé une réponse immédiate au Conseil d’Administration de l’UISG, qui en ce moment-là réfléchissait sur un projet de solidarité concrète à mettre en œuvre à l’occasion de la Célébration du Jubilé de l’UISG (1965 à 2015).

Sur cette proposition de Migrants/Sicile, nombreuses Supérieures Générales ont répondu de façon enthousiaste: certaines pour envoyer des sœurs comme participantes au projet, d’autres pour offrir une aide économique.

Sur l’invitation du Cardinal Franco Montenegro Archevêque d’Agrigento et avec le soutien de Mgr Calogero Peri, Evêque de Caltagirone, le projet prévoit la création d’une communauté intercongrégationnelle, internationale et interculturelle, répartie en deux maisons, l’une à Ramacca (Diocèse Caltagirone) et une autre à Agrigento pour “Être pont entre les migrants qui ont débarqué en Sicile et le peuple sicilien, en vue de construire une véritable intégration.

Les sœurs directement impliquées dans le projet sont dix: deux indiennes (Sœurs de la Charité de la Croix et Sœurs du Cœur Immaculé de Marie), deux érythréennes (Capucines Madre Rubatto et Filles de St. Anne), une congolaise (Notre-Dame d’Afrique), une Ethiopienne (Franciscaines Missionnaires de Notre-Dame), une Argentine (Sœurs de Don Orione), une italienne, une française et une polonaise (Religieuses du Sacré-Cœur). Différentes congrégations religieuses et différents charismes qui se mettent à la disposition des diocèses d’Agrigento et de Caltagirone, au service des migrants.

“Nous allons sur la pointe des pieds, en respectant l’exigence de nous mettre à l’écoute des besoins, pour ensuite construire avec les partenaires locaux, un projet ad hoc qui respecte les droits et la dignité des personnes qui arrivent dans notre pays. Nous désirons être des religieuses qui témoignent qu’il est possible de vivre ensemble, venant de cultures, nations et langues différentes, mais unies par une mission commune et poussées par l’unique Esprit qui agit et qui est présent en chacune de nous et dans le monde”

(Sœur Elisabetta Flick, responsable du projet)

Après une période de formation qui a eu lieu à Rome entre Octobre et Novembre 2015, le 14 Décembre les sœurs arriveront en Sicile.

 

Pour plus d’informations, contacter l’UISG, Sr. Elisabetta Flick: progetto.migranti@uisg.org ou Sr. Florence de la Villeon rete.migranti@uisg.orgcaltanissetta-4